Des propositions des vrais détenteurs de permis de taxi

Québec, le 18 août 2017 – Au cours des dernières heures, une grande attention a été portée aux propositions de modernisation d’entreprises montréalaises qui ne détiennent pas ou peu de permis de taxi. Les dirigeants du Regroupement des intermédiaires de taxi de Québec (RITQ) tiennent à mettre aujourd’hui de l’avant les propositions de vrais détenteurs de permis.

« Les intérêts des détenteurs de permis et des locataires de permis ne sont pas du tout les mêmes, » explique Abdallah Homsy, porte-parole du RITQ. « Nous invitons tous les Québécois et surtout les journalistes et les travailleurs du taxi à faire les nuances qui s’imposent, sans accepter des argumentaires sophistes. »

Résumé du mémoire du RITQ

Le mémoire du RITQ a été déposé il y a quelques jours au Comité de modernisation du taxi. Ceux qui le désirent peuvent le lire intégralement ici : mémoire du RITQ

Les recommandations principales du RITQ sont :

  • Qu’aucun projet pilote ne doit affecter plus de 5 % des véhicules d’un territoire et l’ensemble des projets pilotes ne doivent pas affecter plus de 10 % des taxis d’un territoire ;
  • Que le gouvernement du Québec récupère les plus de 400 permis de propriétaire de taxi inutilisés au Québec et s’en serve uniquement pour expérimenter par projet pilote et que l’ensemble des projets pilotes ne puisse excéder ce nombre ;
  • Que les territoires de taxi soient fusionnés afin de correspondre aux territoires des communautés métropolitaines ou des MRC. Cette mesure aura pour effet d’améliorer le service et la rentabilité ;
  • Que la vérification d’antécédents criminels soit faite par prise d’empreintes digitales ;
  • Que les contrôles de sécurité des chauffeurs ne soient jamais réduits par projets pilotes ;
  • Que la formation des chauffeurs de taxi soit allégée et axée davantage sur le service à la clientèle ;
  • Que l’industrie, avec l’aide de l’État, crée des applications mobiles de taxi-partage et accélère la mise sur pied d’images de marque.

À propos du RITQ

Le Regroupement des intermédiaires de taxi de Québec représente les grandes organisations de taxi de la région de Québec : Taxi Coop 525-5191, Taxi Ste-Foy, Taxi Beauport, Taxi Charlesbourg, Taxi Val-Bélair et Taxi Laurier. Ensemble, ces entreprises représentent 95 % des permis de taxi de la capitale, près 600 voitures et plus 1200 chauffeurs.

– 30 –

Source :             RITQ

 

Contact :           Félix Tremblay

Pragmatique Communication

felix@pragmatique.ca

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *