MANIFESTATION DU 25 NOVEMBRE : RAPPEL DES DÉTAILS IMPORTANTS

Le 24 novembre 2015 – Vous le savez probablement maintenant, la Coalition Taxi organise une manifestation provinciale demain, le 25 novembre, devant l’Assemblée nationale à Québec.

Toutes les personnes ou organisations qui sont touchées de près ou de loin par le transport illégal de personnes sont les bienvenues! Nous formons une coalition, nous devons tous parler d’une même voix contre un ennemi commun.

Un convoi de voitures de taxi partira de Montréal pour aller rejoindre les voitures de Québec afin de former un seul convoi en route vers l’Assemblée nationale.

Plus bas, vous trouverez des détails logistiques importants.

 

POUR LES ORGANISATIONS DE MONTRÉAL

Le départ du convoi se fera :

Lieu :                      Galeries d’Anjou, près du poteau 30 dans le stationnement

Adresse :             7999, boul. des Galeries d’Anjou

Heure :                                   Rassemblement à 6 h, départ à 6 h 30

Trajet :                                   Autoroute 25 jusqu’à l’autoroute 20

Destination :     Aréna BSR à Lévis, secteur St-Nicolas

Les organisations de taxi entre Montréal et Québec sont invitées à se joindre au convoi en route.

 

POUR LES ORGANISATIONS DE QUÉBEC ET DE L’EST

Pour gonfler les rangs du convoi, les taxis de la capitale et de l’est du Québec sont invités à attendre le convoi à un lieu de rassemblement. À cet endroit, toutes les voitures, celles de la région de Montréal et celles de la région de Québec, formeront un seul convoi en route vers l’Assemblée nationale.

Lieu :                      Aréna BSR

Adresse :             585, rue de Bernières, Lévis, secteur St-Nicolas

Heure :                                   Rassemblement à 10 h, départ à 10 h 30

Trajet :                                   Autoroutes 20 et 73 jusqu’au boulevard Laurier

Destination :     Devant l’Assemblée nationale

 

UN SEUL GRAND CONVOI

Une fois que les voitures formeront un seul et grand convoi, elles reprendront l’autoroute 20 jusqu’à l’autoroute 73, pour emprunter le pont Pierre-Laporte. Le convoi pourra prendre deux voies de large sur le pont et rouler à la vitesse minimale.

OCCUPER DEUX ARTÈRES MAJEURES

Après avoir franchi le pont, le convoi se rendra, par le boulevard Laurier, sur deux voies, jusqu’à l’intersection de l’avenue des Gouverneurs, près de l’Université Laval. De là, la partie du convoi qui sera dans la voie de gauche prendra le boulevard René-Lévesque. La partie du convoi qui sera dans la voie de droite poursuivra sur le boulevard Laurier/Grande Allée.

Une fois qu’elles auront atteint l’Assemblée nationale, les voitures se stationneront devant l’hôtel du Parlement, sur la section d’Honoré-Mercier qui est entre René-Lévesque et Grande Allée. Nous tenterons de faire entrer le plus de voitures possible dans cette section de rue qui sera fermée à notre intention. Pour le surplus que nous ne pourrons presque certainement pas faire entrer dans ce secteur, les voitures seront invitées à proximité de l’Assemblée. Nous aurons des gens avec des dossards orange sur place pour faciliter ce processus.

 

LES MÉDIAS SOCIAUX

Pendant l’événement, de 6 h à 13 h, nous vous invitons à utiliser les médias sociaux afin de démontrer sur Internet que nous sommes en mouvement, que l’industrie se mobilise. Ceux qui ont des comptes Twitter sont invités à utiliser le mot-clic #1voixcontreuber. Vous êtes aussi invités à aimer, utiliser et à partager la page Facebook Coalition Taxi et le compte Twitter @Coalition_Taxi .

 

VOUS ÊTES TOUS DES AMBASSADEURS DE L’INDUSTRIE DU TAXI (en rappel)

Dans une manifestation, surtout devant l’Assemblée nationale, les journalistes peuvent s’adresser à n’importe qui et lui poser des questions. Bien que nous préférions que les questions soient référées aux porte-parole, voici quelques éléments de réponses que tous peuvent utiliser.

  • Nous demandons que la prochaine loi permette aux contrôleurs routiers et aux inspecteurs du Bureau de taxi de Montréal (BTM) de saisir les permis de conduire des chauffeurs qui font du transport illégal. Dans un contexte où Uber paye les amendes et loue des voitures en cas de saisies, la suspension de permis semble être la seule mesure qui aura un impact réel sur les délinquants. Nous demandons par le fait même une augmentation considérable des amendes pour ces mêmes chauffeurs.
  • Nous demandons une augmentation substantielle du budget du contrôle routier et du BTM afin d’augmenter significativement le nombre de personnes sur le terrain pour faire respecter les lois sur le transport de personnes. De nouvelles sanctions sans possibilité d’application n’auront aucun impact. En période d’austérité, comment financer ces augmentations? Outre les revenus des amendes, la lutte à l’évasion fiscale, faite dans le contexte du transport illégal, devrait largement couvrir les frais.
  • Nous demandons que l’intermédiaire qui facilite le transport illégal, tel UberX, soit lui aussi victime de sanctions, en vertu des articles 118 et 120 de la Loi concernant les services de transport par taxi.

Pour être informé des démarches en cours et de toute information pertinente sur la lutte au transport illégal, nous vous invitons à vous abonner à la page Facebook : Coalition Taxi. Ce sera notre meilleure façon de rejoindre tout le monde simultanément.

Sur Twitter, vous pouvez suivre le compte @Coalition_Taxi et utiliser le mot-clic #1voixcontreuber.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *