Les taxis de Québec accueillent favorablement la décision de la CAQ

Québec, le 8 juin 2016 — Alors que plusieurs dizaines de membres du RITQ étaient présents en commission parlementaire ce matin, pour démontrer aux élus de la CAQ que leurs décisions affectent la vie de 1 200 familles dans la région de Québec, la CAQ est revenue à ses sens et permettra l’adoption du projet de loi 100.

« On dirait qu’ils ont enfin compris, en nous voyant tous devant eux, que nous sommes des êtres humains, explique Abdallah Homsy, porte-parole du RITQ. Nous voulions qu’ils comprennent que ce qu’ils font affecte nos vies, nos enfants, nos familles. Nous ne sommes pas des chiffres dans l’espace. Nous sommes des travailleurs de Québec qui contribuent à l’économie locale. Je crois que ça a eu un impact. »

Pour monsieur Homsy et les membres du RITQ, l’essentiel est que le tout se règle de façon démocratique, pacifique et légale.

« Nous sommes soulagés de voir que nous pourrons avoir un cadre réel pour les illégaux, ajoute monsieur Homsy, même si ça va prendre 90 jours de plus. Nous sommes heureux du dénouement annoncé. »

Les membres du RITQ demeureront vigilants au cours des prochains jours, pour s’assurer qu’on respecte leurs droits. Ils jugent que la moindre des choses serait qu’Uber cesse ses opérations pendant qu’elle négocie avec le gouvernement, tel que promis en commission parlementaire.

À propos du RITQ

Le RITQ représente les grandes organisations de taxi de la région de Québec : Taxi Coop 525-5191, Taxi Ste-Foy, Taxi Beauport, Taxi Charlesbourg, Taxi Val-Bélair et Taxi Laurier. Ensemble, ces entreprises représentent 95 % des permis de taxi de la capitale, près 600 voitures et plus 1200 chauffeurs.

 – 30 –

 Source :              RITQ

Contact :            Félix Tremblay

Pragmatique Communication

418-559-2223

felix@pragmatique.ca

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *