Les Sentiers du Vieux-Québec : un projet inattendu

Sorti du champ gauche

Le projet d’application mobile génératrice de parcours touristiques est arrivé par accident, du champ gauche. J’ai commencé à travailler comme guide touristique dans le Vieux-Québec, les fins de semaine, parce que je venais de lancer mon entreprise et que j’avais besoin d’une deuxième source de revenu, pour me rassurer.

Il s’est avéré que ce deuxième travail n’était finalement pas nécessaire, mais j’ai adoré ça, alors j’ai continué. Pour un communicateur, être guide touristique dans le Vieux-Québec est une job vraiment agréable, surtout les beaux jours d’été.

Un besoin réel non comblé

L’idée de créer une application mobile est venue d’un constat tout simple : il y a un besoin, pour les millions de visiteurs qui viennent chez nous, qui n’est pas comblé. Les touristes veulent profiter au maximum de leur court séjour ici, mais comme ils sont en vacances, ils ne veulent pas se taper trois heures de recherche avant de faire un choix. L’application les Sentiers du Vieux-Québec/Trails of Old Quebec fait le travail à leur place.

Les voyageurs n’ont qu’à répondre à quelques courtes questions et on leur crée un parcours sur mesure en fonction de leurs goûts, leurs capacités et le temps qu’ils ont. Ensuite, il suffit de suivre le guide virtuel.

S’orienter dans l’Vieux

Un autre constat est que les touristes ont beaucoup de mal à s’orienter dans le Vieux-Québec. Plusieurs sont incapables de lire/comprendre le nom des rues. Et comme c’est de l’urbanisme français, les rues ne sont pas perpendiculaires les unes aux autres, ce qui complique encore l’orientation. L’application mobile les Sentiers du Vieux-Québec/Trails of Old Quebec entend aussi combler ce besoin en prenant le visiteur par la main et en lui indiquant où tourner et où aller.

À l’encontre de la « taille unique »

Le projet d’application mobile vient aussi de mon expérience de voyageur. J’aime faire les choses par moi-même en voyage. J’aime explorer, découvrir, sortir de la masse de touristes. Trop souvent, ici comme ailleurs, on offre une « taille unique » aux visiteurs. Si on souhaite faire une visite, il n’y a qu’un seul modèle. Les Sentiers du Vieux-Québec/Trails of Old Quebec va à l’encontre de cette tendance et permet au visiteur d’avoir une expérience personnalisée, sans débourser la fortune que cela implique généralement. Le 21e siècle est clairement le siècle du « sur mesure », selon moi.

 Félix Tremblay

Guide touristique et créateur des

Sentiers du Vieux-Québec

One thought on “Les Sentiers du Vieux-Québec : un projet inattendu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *