Les chiffres d’Uber ne représentent rien

Montréal, le 19 novembre 2015 – L’entreprise Uber et son service illégal et déloyal UberX se vantent de faire beaucoup de courses chaque jour. Le comité provincial de l’industrie du taxi trouve que ces chiffres non vérifiés ne représentent rien.

Seulement sur l’île de Montréal, l’industrie légale du taxi exécute environ 1 375 000 courses chaque mois*.

Cela signifie :

  • 45 833 courses par jour;
  • 1 909 courses par heure;
  • 31 courses par minute;
  • 1 course toutes les deux secondes.

« Franchement, Uber devrait y penser avant d’aller se vanter sur la place publique, commente Guy Chevrette, porte-parole du CPCDIT. Seulement sur l’île de Montréal, en payant toutes les taxes, tous les permis, en déclarant leurs revenus, en respectant les normes et l’État québécois, les taxis font énormément plus de courses chaque minute; dans la mesure où l’on croit aux chiffres d’Uber, ce qui n’est pas notre cas. »

Le CPCDIT invite aussi la communauté journalistique à faire preuve de jugement critique envers la multinationale qui est attaquée partout dans le monde pour ses pratiques d’affaires pour le moins non conventionnelles. En Belgique, par exemple, une équipe de télévision a démontré qu’Uber payait des « manifestants » pour faire valoir ses intérêts.

« Qui a validé les chiffres d’Uber?, demande monsieur Chevrette. C’est une entreprise qui ne déclare pas ses revenus, qui refuse de se conformer aux lois du Québec. Uber ne va même pas chercher un permis d’intermédiaire d’une valeur de 500 $. Alors, comment pouvons-nous croire une entreprise qui fait une démonstration aussi flagrante de sa mauvaise foi? »

Pour leur part, les organisations de taxi sont contrôlées par le Bureau de taxi de Montréal ou par le contrôle routier, leurs revenus sont déclarés et les taxes sont payées, pour le bien collectif des Québécois.

Au Québec, ce sont plus de 20 000 travailleurs qui comptent sur le taxi comme travail à plein. Environ la moitié d’entre eux sont dans la région de Montréal.

Manifestation du 25 novembre devant l’Assemblée nationale

Dans ce contexte où un service illégal se vante de prendre de l’expansion, la manifestation de la Coalition Taxi prend encore plus d’importance. Toutes les personnes et les organisations touchées de près ou de loin par le transport illégal de personnes sont invitées à participer à la manifestation du 25 novembre devant l’Assemblée nationale. Des organisations de taxi de partout au Québec seront sur place pour faire entendre leur mécontentement et leur désir de voir les autorités faire leur travail et sévir contre les délinquants.

À propos du CPCDIT

Créé en 1995, à la demande des compagnies et des coopératives de taxi, le CPCDIT est un acteur de premier plan de l’industrie du taxi qui est consulté par les autorités gouvernementales. Des 8 200 voitures de taxi au Québec, le CPCDIT en représente plus de 5 200. Nous sommes donc l’interlocuteur principal de l’industrie du taxi.

*Seulement les courses réparties directement par les centrales d’appels.

– 30 –

Source : CPCDIT

Contact :

Félix Tremblay
Pragmatique Communication
418-559-2223
felix@pragmatique.ca

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *