La famille Cazes souhaite vivre son deuil dans l’intimité

Trois-Rivières, le 26 juillet 2017 – Depuis la mort d’Alexandre Cazes, sa famille est constamment sollicitée par les médias et par des membres du public. Bombardée de questions, la famille est incapable de se concentrer sur ce qui compte vraiment pour elle en ce moment : vivre son deuil.

« Peu importe les allégations qui sont faites envers notre fils, une réalité demeure. Nous avons perdu notre fils, nous sommes démolis et nous avons besoin de vivre cette douleur dans l’intimité. Nous espérons que les membres des médias et les curieux pourront le comprendre. Nous avons besoin que l’on cesse de nous solliciter, s’il vous plaît, » affirment les parents d’Alexandre Cazes.

Les funérailles et les médias

Comme certains médias l’ont annoncé publiquement, les funérailles d’Alexandre Cazes auront lieu le samedi 29 juillet, au Complexe Funéraire J.D. Garneau. Il s’agira d’un moment unique et solennel pour les proches d’Alexandre Cazes, une dernière occasion de lui dire « au revoir ».

« Il ne fait aucun doute qu’il s’agira d’un moment extrêmement douloureux pour nous, » ajoutent les parents d’Alexandre Cazes. « Nous sommes bouleversés rien qu’à y penser. C’est pourquoi, lors des funérailles, nous demandons un minimum de respect aux membres de la presse et aux curieux. Pour un parent, perdre un enfant est peut-être la plus grande peine que l’on puisse subir, indépendamment des circonstances qui mènent à cette perte. »

Lors des funérailles, seuls les proches d’Alexandre Cazes sont invités au Complexe Funéraire J.D. Garneau. Aucun média ne sera toléré sur la propriété, et encore moins dans les locaux du complexe funéraire.

 – 30 –

Source :    Complexe Funéraire J.D. Garneau

Contact :           Ema Zajmovic

Pragmatique communication

ema@pragmatique.ca

418-953-9435

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *